La langue de Shakespeare se décline aujourd’hui en plusieurs types, avec des règles d’orthographe, de grammaire et de vocabulaires qui varient d’un pays à un autre, dans l’écrit comme dans le parler. Ainsi, la publication d’un article ou d’une conférence en anglais britannique peut ne pas être bien comprise par les australiens ou les canadiens qui ont un anglais différent du celui britannique. Quels sont en effet les différents types d’anglais qu’ont rencontre à l’international ?  Qu’est-ce qui fait la différence entre eux ? Les réponses, ci-dessous.

 

A lire aussi : L'origine de la poudre de Chebe

Les quatre principales variantes de l’anglais dans le monde

 

Plus de 60 pays dans le monde ont adopté l’anglais comme langue officielle; pourtant c’est la langue maternelle de 6 pays seulement. Voici les principaux types d’anglais parlés et écrits dans le monde. Mais pour en savoir plus, cliquez sur lebuzz info

Dans le meme genre : Quelle est l’importante d’un porte manteau pour une entrée accueillante et chaleureuse ?

 

• Le Britannic English

 

L’anglais britannique est la langue parlée au Pays de Galles, en Irlande, en Ecosse et en Angleterre. Elle a une très grande influence sur les pays membres du Commonwealth, des anciennes colonies anglaises et compte parmi les premières langues vivantes apprises en France.

 

• Le American English

 

Les américains ont forgé leur identité après leur indépendance, avec un anglais qui diffère du britannique sur le vocabulaire, l’orthographe, la ponctuation et la prononciation. Ce type d’anglais est aussi né du brassage avec les immigrés européens et les amérindiens. Les accents varient selon les États. Outre les États-Unis, l’anglais américain se parle en Asie de l’Est et en Amérique latine.

 

•Le Australian English

 

L’anglais australien est un mélange de l’anglais américain et de l’anglais britannique. Toutefois, c’est un type d’anglais qui a ses propres spécificités notamment au niveau des sonorités. On remarque aussi que les australiens ont tendance à écorcher les mots.  L’anglais australien demeure le plus flexible de tous les types d’anglais.

 

•Le Canadian English

 

L’anglais canadien s’inspire de l’anglais britannique et canadien à l’écrit. Mais oralement, il imite le style américain, surtout dans les régions du Haut-Midwest ou des Midlands. L’accent canadien typique se retrouve chez les habitants de Terre-Neuve-et-Labrador.

 

Quelles sont les différences entre ces langues anglaises ?

 

Les différences entre les quatre types d’anglais que nous venons de voir se situent à plusieurs niveaux. Pour ce qui concerne l’anglais britannique et l’anglais américain, les différences les plus flagrantes résident dans la prononciation dans lettre « t » et « r ». Quant au niveau orthographique, les noms communs se terminent en « re » chez les britanniques et en « er » chez les américains. De façon succincte, entre l’anglais canadien et celui australien, retenez que chez les australiens, les mots sont plus raccourcis et les lettres « i » ou « y » sonnent comme « oi ». L’anglais canadien en revanche s’inspire plus de l’américain, mais avec quelques particularités.